Loading...

Complaint To ICAC: Listen To The Entire Conversation Between Contact And Soobhany

 

 

The Central CID and the ICAC are in possession of the audio tape of the conversation that Saheeb Nawab Soobhany, a contractor would have had last Tuesday, March 22, 2016, according to him, with a personality.
Investigators from the Central CID and ICAC examine since Thursday 31 March, the content of the conversation between the two protagonists.
Here is a transcript of the conversation that Soobhany claims to have had:
Saheeb Nawab Soobhany comes to his interlocutor who greets him.

 

L’interlocuteur: Ki manière ?

Soobhany: Bien passe ou journée hier, Monsieur le ministre ?

L’interlocuteur: Korreck.

Soobhany: En vert net zordi.

L’interlocuteur: Hein !

Soobhany: En vert net.

L’interlocuteur: Normal. Environnement, non ?

Soobhany: Euh! Euh!.. Mo montrer ou ce ki énan lors plan.

L’interlocuteur: Ene seconde !

Soobhany: Allé d’accord.

La conversation est interrompue  par une personne.

L’interlocuteur (s’adressant à la personne : Donne ça là bas. Dire SC…  Çanne la, la mo guetter. Çannela, dire li faire. (Puis s’adressant à une autre personne ) Oui, causer.

Une voix: Ine dire mwa koumsa si to kappa cause avec commissaire. Çanne l’aussi to ava guetter combien assistance pou enan. Çanne l’aussi to bizin vini.

L’interlocuteur demande alors de lui faire avoir une personne répondant du nom de Jhugroo. Passe mwa Missié Jhugroo, acting CP.

Une voix: Fini correck.

L’interlocuteur: Non attane laisse mo fini.

Soobhany: A part ça, ça va.

L’interlocuteur: Un instant, un instant.

Soobhany: Beaucoup travail.

L’interlocuteur: Plein tank !

(Il donne des instructions.)

L’interlocuteur: Oui, donne mwa chose là ene coup.

Soobhany: Ça mo terrain. Voilà. Ala mo terrain commence là. Muraille commence là. Terrain là commence là. Li alle juska là-bas. Ce ki mo ti rode faire. Au départ mo ti rode faire ene morcellement kotte mo ti pou coupe li en 10 lots. Mo ti pou vende li.

L’interlocuteur: Non pas capave faire koumsa.

Soobhany: Mo accepter pas kappav faire. Bon mo ine faire ene plan. Mo ine faire 1,2,3,4 batiman. Mo ine utilise 28,49 % plot. Astère mo ine  apply pou faire sa projet là. Daccord ek sa projet. Right ! En bas nou mette banne parking tout.

L’interlocuteur: Nou bizin guette terrain. Kotte terrain là été sa ?

Soobhany: Terrain là Avenue…

L’interlocuteur: Terrain là

Soobhany: Sodnac.

La conversation est interrompue par un appel téléphonique. Une voix annonce à l’interlocuteur que M. Jhuggroo est au bout du fil.

L’interlocuteur: (au téléphone) Jhuggroo, mo énan ene invité 2 heures pour National Cleaning Campaign pou l’anniversaire Anerood Jugnauth. Mo ine fek cause are li. Pou li coté biro Commissaire. Pou li support. Ok. Alors pas énan problème lors sa seulement pou meeting là to bizin avoye ene CP Operation. Ene CP Operation cotte nou, lors 3eme biro. Mo ministere parce ki mo pé faire ene débriefing ek tout banne stakeholders entier Moris. Près ene centaine. Ok 2 heures. DCP Ok. Ki canne là to pé avoyé… Bé avoye Appadoo même. Ok alors.

Soobhany: ACP même sa ?

L’interlocuteur: DCP !

Soobhany: Ok.

L’interlocuteur: Alors donne mwa plan la terre.

Soobhany: A la li là.

L’interlocuteur: To la terre cotte été ?

Soobhany: (froisserment de papier) Tout sa là,  li commence là li fini là.

L’interlocuteur: Enan ene concrete wall.

Soobhany: Non banne là ine cancel Parking là.

L’interlocuteur: Non ! Non ! Écoute mwa. Parking sa. Li ine mette là mass concrete wall. Ki faire mette concrete retaining wall.

Soobhany: A cause dimoune garde loto là.

L’interlocuteur: Li bon to éclairci mwa. To bizin éclairci mwa. Mass concrete wall ena plusieurs connotations. Sa veut dire to bâtima pé affecté sa banne dimoune

Soobhany: Non ! Non ! Sa banne là ine cancel, ine mettent parking là. Mo faire mo banne Retaining wall normal. A la li là.

L’interlocuteur: Non ! Non ! Mwa mo guette sa , ici, là …

Soobhany: Zotte dire mwa pas éna problème. Kapav construire. Pou faire tout banne note de calcul ki bizin.

L’interlocuteur: Non ! Non ! Mo bizin guette sa bien avant. Mo bizin alle faire ene site visit.

Soobhany: Bé tout dimoune ine construire comme sa même là-bas. Tout terrain comme sa même là-bas.  Et tout sa banne dimoune là ine construire comme sa même papa.

L’interlocuteur: Non ! Mo bizin guette terrain la avant.

Soobhany: Bé tout sa banne dimoune ki ine construire là.

L’interlocuteur: Non ! Bé sa. C’est mwa  ki pou approuver. Mo bizin guette li, mwa.

Soobhany: D’accord. Bien sûr !

L’interlocuteur: Mo bizin guette  combien li faire. Mo penser to pou enan ene possibilité faire li. Nou bizin guette so banne…

Soobhany: Donne mwa ene coup de main  nou faire sa. Mo pas raconte zistoire. Mo ine emprunte Rs 11.5 millions la banque depuis  trois ans  Mo pé paie l’intérêt pou sa papa.

L’interlocuteur: Non pas énan problème. Mo pou trouve ene solution pou sa. Nou ava guette en e coup…

Soobhany: Allé ! Merci. Larg mwa lors Gros Cailloux. Ou konne ki ine arrivé. La banque Afrasia banne là ine bloque mwa net.

L’interlocuteur: Non Gros Cailloux ine correct li. Mo pas ine dire twa ine correcte. To nek…

Soobhany: Oui ce ki nou ine causer hier. Mwa aussi mo ena en seule parole. Larg mwa. Kouma la monnaie rentrer mo vine guette ou.

L’interlocuteur: Non ! Non ! Sa pas koume sa , sa.

Soobhany: Kouman bizin faire alors ?

L’interlocuteur: Nou guette en coup combien to kapav sa… Mo larg twa…Ok.

Soobhany: Mo pas ena cash la vraiment.

L’interlocuteur: Non to bizin guetter.

Soobhany: Mo donne ou mo parole mo pas ena cash.

L’interlocuteur: Li pas ene question donne parole.

Soobhany: Bé mo donne ou ene terrain.

L’interlocuteur: Mo pas oulé terrain. Mo pas oulé narien papa. Mwa mo pé faire banne activités politiques . Mo bizin soutenir mo banne activités politiques.

Soobhany: Bé mwa mo pou soutenir ou mwa.

L’interlocuteur: Non, Non to bizin guette sa là…holi. Grand-Bassin ine fini là ene million mo ine dépensé

Soobhany: Aryo ! Tout sa là.

L’interlocuteur: Juste dans mo circonscription.

Soobhany: Tout sa là  !

L’interlocuteur: Bé li koume sa papa.

Soobhany: Bé gouvernement pas donne cash pou sa banne zaffaire là.

L’interlocuteur: Non pas donne cash.

Soobhany: Mo pas conne narien dans politique. Mo pas conné kouma sa passé. Mo dire ou la vérité.

L’interlocuteur: To konné nou ena banne activités ki to bizin soutenir.

Soobhany: Oui.

L’interlocuteur: Là mo bizin donne 50 balles couleurs, 1 balle pé faire 50 000.

Soobhany: Hein !

L’interlocuteur: Bé juste dans mo circonscription mo donne 50 balles.

Soobhany: Ki été sa banne balles là.

L’interlocuteur: Balles couleurs, couleurs mettent dans Holi.

Soobhany: Oui

L’interlocuteur: Sa banne zaffaire là to bizin  financer

Soobhany: Mo daccord pou financer

L’interlocuteur: Non ! Pas twa, mwa ki bizin financer.

Soobhany: Mwa mo pou apporte ou mo soutien. C’est ce ki mo pé rode dire ou.

L’interlocuteur: Mwa mo pas pou faire trop discussion lors là. To guette ene coup.

Soobhany: Oui.

L’interlocuteur: Décide ene coup kouman to pou faire sa. Once to ready to apporte moi sa,  mo approuve li pou toi.

Soobhany: Donne mwa mo papier papa.

L’interlocuteur: Non mo pas kappav approuve li koume sa. Ecouté papa mo pas pou discuter.

Soobhany: Nou pas pou discuter oui.

L’interlocuteur: Okay là hein. Correct. To guette sa ene coup. Good.

Soobhany: Demain nou joindre,  mo faire le nécessaire.

L’interlocuteur: Oui, après nou guette to, sa oussi.

Soobhany: Non, ou ine dire mwa vini ou pou donne mwa mo lettre papa.

L’interlocuteur: Oui papa mo ine dire twa mo ti pense ki to pou donne mwa. Bé demain to faire sa nou guette en coup. Ok.

Soobhany: Bé demain mo amené ce ki bizin. Daccord. Allé right.

L’interlocuteur: Demain ki l’heure to pou vini. Ki mo programme été demain. ( Il demande son agenda de demain. Une voix féminine répond)

Soobhany: ( Haussant le ton) Mo pé passe misère ek la banque. Mo ine prend loan. Mo doit boucou la monaie.

L’interlocuteur:  Mo pé dire twa pas ena problème. Pas ena problème.

Soobhany: Mo dire ou mo ena boukou la monnaie. Mo dire ou la dans biro kotte mwa la fin du mois salaire mo pas ine faire. Ou pou croire mwa. Donne moi ene coup de main mo sorti la dans et mo ava…

L’interlocuteur:  Pas ena discussion la dans matelot. Rende moi ene service.

The caller and Soobhany then set a date for Wednesday 22 March.

Like us on Facebook for latest updatesViral Google News

 

Comments

comments