Loading...

New-Grove: Zot Tir Kout Bal Lo Reaz Lo Lakaz

Qui en veut à ces habitants de Mont-Fertile, New Grove ? C’est la question que se posent les enquêteurs de la CID de Rose-Belle, après que deux coups de feu ont été tirés sur leur maison. La police a déjà interrogé quelques personnes, mais le mobile est toujours inconnu.

Entre pétarades et coups de feu, l’on peut vite se tromper en cette période de festivités marquant la fin de l’année 2016. Ce n’est pas Reaz, 24 ans, habitant de Mont-Fertile, New-Grove, qui nous dira le contraire. Alors que sa famille et lui dormaient à poings fermés dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 décembre, le jeune homme a été réveillé en sursaut par un bruit.

« Je pensais qu’il s’agissait de pétards, même s’il y a eu deux détonations distinctes », confie-t-il. Toutefois, ajoute notre interlocuteur, les détonations l’ont laissé perplexe. « Je me suis alors dit qu’il pouvait s’agir de coups de feu. » Mais le jeune homme ne s’est pas inquiété plus que ça.

C’est le mercredi qu’il se rend à l’évidence : on a tiré des coups de feu sur sa maison. « En revenant de la prière, mon grand-père a remarqué que des rideaux étaient déchirés. C’était étrange vu qu’ils étaient neufs », raconte Reaz. En examinant la scène, il réalise ce qui s’est vraiment passé.

C’est la panique. La police de la localité est aussitôt alertée. Deux balles ont été tirées et se sont fichées dans le mur du salon après avoir transpercé un canapé en bois. « Heureusement qu’il n’y avait personne dans cette pièce à cette heure-ci. Cela aurait pu être très grave ! » poursuit notre interlocuteur.

Depuis cet incident, la famille vit dans l’angoisse et ne cesse de s’interroger. « Dan nou lakaz nou pa an sekirite aster », déplore le père de Reaz. Il dit ne pas comprendre cet acte. « Nous avons de bonnes relations avec tout le monde et n’avons aucun ennemi », affirme-t-il. « Nous n’arrivons ni à dormir ni à manger. Nous craignons pour notre sécurité », lance Reaz. Il demande une présence policière ou une patrouille régulière devant leur domicile.

Du côté des enquêteurs, l’on n’écarte aucune piste. Quelques personnes ont déjà été interrogées mais aucune arrestation n’a eu lieu jusqu’à présent.

L’analyse balistique a montré que cette arme à feu aurait déjà utilisée dans une autre affaire récemment. La police s’intéresse également à l’entourage des membres de la famille. Elle n’écarte pas non plus la possibilité que le tireur se soit trompé de cible.

Loading...

Comments

comments

Get more stuff like this
in your inbox

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.