Loading...

Lakour Intermediyer: Li Touy Enn Pedofil Akoz Li Ti Pe Abuz So Neve; Lakour Donn Li 4 An Prizon

Huit ans après avoir mortellement agressé un présumé pédophile de 68 ans, Andy Bryan Eddy Louise, 25 ans, a écopé de quatre ans de prison. Il aurait surpris le sexagénaire en train d’abuser de son neveu de quatre ans.

Le couperet est tombé le mercredi 1er mars en cour intermédiaire. Andy Bryan Eddy Louise, un pêcheur de La Gaulette âgé de 25 ans, a écopé de quatre ans de prison pour avoir mortellement agressé Isnoo Dajee, un ex-habitant de Baie-du-Cap âgé de 68 ans, le 10 mars 2009, à Coteau-Raffin, La Gaulette.

Dans son verdict, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing a souligné que l’accusé avait agi de la sorte afin de rendre justice à son neveu, alors âgé de quatre ans. Le pêcheur affirme qu’il a surpris le sexagénaire en train d’abuser sexuellement de l’enfant, ce qui l’a plongé dans une colère bleue.

La magistrate dit ne pas pouvoir ignorer le fait qu’il y a eu mort d’homme et que l’agression a été d’une rare violence : « L’accusé a frappé la victime, qui est tombée au sol. Les coups ont continué et la victime a même perdu connaissance. L’accusé a saisi un morceau de bois pour la frapper de plus belle, ce qui a causé une lacération de la rate avec une hémorragie intra-abdominale. »

«Scène insupportable»

Avant de prononcer la sentence, la Cour a pris en considération les circonstances atténuantes de l’affaire. L’accusé avait, jusque-là, un casier judiciaire vierge. Il y a aussi le fait qu’il a plaidé coupable à son procès. De plus, Andy Bryan Eddy Louise, qui avait 18 ans au moment des faits, est père de deux enfants en bas âge.

La Cour a donc opté pour une peine de quatre ans de prison. Le tribunal a ordonné que les 266 jours que le condamné a passés en détention dans l’attente de son procès soient déduits de sa peine.

Peu avant l’énoncé de la sentence, Andy Bryan Eddy Louise a présenté ses excuses à la Cour : « Mo pa anvi les mo bann zanfan tou sel. » Lors d’une précédente audience, il avait déclaré : « Mo pa kapav eksplike ki monn resanti… lorsque j’ai vu cet homme abuser de mon neveu. J’étais énervé et en colère. Pa fasil pou reviv sa. »

Alors qu’il faisait des aveux à la police, Andy Bryan Eddy Louise avait raconté que le jour du drame, son cousin était venu le voir pour aller à la pêche. « En me rendant chez lui, j’ai vu cette scène insupportable… » Selon le jeune homme, Isnoo Dajee abusait sexuellement de son neveu.

Révolté, Andy Bryan Eddy Louise a infligé des coups au sexagénaire. « Il a perdu connaissance. Je l’ai traîné à quelques mètres de là où on était pour lui infliger des coups, encore et encore. J’ai cessé lorsque mon cousin m’a annoncé l’arrivée de la police », a-t-il confié.

Les policiers ont alors conduit le présumé pédophile à l’hôpital Victoria, Candos. Mais le sexagénaire n’a pas survécu à ses blessures. Il a rendu l’âme le jour même. L’autopsie effectuée par le Dr Satish Boolell, ancien chef du département médico-légal, a attribué le décès à une lacération de la rate avec plusieurs fractures aux côtes, une hémorragie intra-abdominale, une fracture du crâne et une hémorragie cérébrale.

Au procès, la poursuite était assurée par Me Johan Moutou-Leckning, assistante du Directeur des poursuites publiques. L’accusé était, lui, défendu par Me Jamil Mosaheb.

Loading...

Comments

comments