Loading...

155 Kilo Eroinn: ICAC Interess Li Avek Shahebzada Azaree; Proprieter Gloria Fast Food

C’est la même filière qui a été utilisée pour introduire les 20 derniers kilos d’héroïne dans l’île, hier. Enquêtant sur le volet blanchiment de cette affaire, l’Icac veut entendre l’un des patrons de Gloria Fast Food.

Qui a financé l’achat des 155 kilos d’héroïne saisis à Port-Louis entre le jeudi 9 mars et ce vendredi 24 mars ? À qui allaient bénéficier les Rs 2,325 milliards pouvant découler de leur vente ? Chargée d’enquêter sur le volet blanchiment de cette affaire d’envergure, l’Independent Commission Against Corruption (Icac) compte interroger dans les jours à venir Shahebzada Azaree, l’un des directeurs de la chaîne de restauration rapide Gloria Fast Food.

Habitué du Champ-de-Mars et flambeur invétéré, Shahebzada Azaree est présenté comme l’ami intime de Navind Kistnah, cerveau présumé dans l’importation de cet imposant stock de drogue. C’est qu’a confirmé Arvin Kistnah, frère de ce dernier, lors de son interrogatoire par la Commission anticorruption hier. Il a expliqué que les deux hommes sont très liés et qu’ils ont même effectué plusieurs voyages ensemble ces derniers temps. Notamment à Dubaï et à Londres.

Comme révélé dans Le Défi Quotidien du mardi 14 mars, il n’est également pas un secret pour ceux qui fréquentent les loges du Mauritius Turf Club (MTC) que Navin Kistnah, actuellement en cavale en Afrique du Sud, et Shahebzada Azaree misent de très grosses sommes aux courses et se sont souvent vantés d’avoir touché plusieurs millions de roupies en une seule journée. Le restaurateur intéresse tout aussi bien l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) ainsi que la Mauritius Revenue Authority (MRA), car il est apparenté à une personnalité controversable de la Plaine-Verte à travers sa femme.

Même s’il perd des sommes faramineuses aux courses, des renseignements indiquent que le patron de Gloria Fast Food  ne semble pas s’en émouvoir pour autant. Il est connu pour avoir dépensé Rs 200 000 pour plusieurs magnums de champagne pour des jockeys et autres propriétaires de chevaux dans des boîtes de nuit du Nord. « Perdi ou ganye, li touzour pe fer fet », indique une source sous couvert de l’anonymat, préférant éviter d’éventuelles représailles.

L’Adsu et la MRA ont la famille Azaree en ligne de mire depuis le début de cette affaire, ayant déjà enquêté sur elle de manière discrète par le passé. Depuis jeudi, la rédaction du Défi Media Group a tenté d’entrer en contact avec Shahebzada Azaree, en vain. Outre ce dernier, l’équipe de Navin Beekarry va entendre le suspect Geeanchand Dewdanee, l’un des directeurs de la société d’import-export Brilliant Resources Consulting.

L’Icac envisage également de dépêcher plusieurs agents au Champ-de-Mars avec l’ouverture des courses pour glaner des renseignements additionnels sur le duo Azaree-Kistnah. Elle attend également des résultats des tests effectués par le Forensic Science Laboratory sur les pompes à eau saisis à Vallée-Pitôt le jeudi 2 février, chez Zafira Ameer, l’épouse du trafiquant de drogue emprisonné Peroomal Veeren. Elle soupçonne qu’ils ont servi pour introduire de la drogue à Maurice. Probablement à travers Nanda Kistnah, homme de paille présumé de Peroomal Veeren, qui s’est spécialisé dans l’importation d’équipements de construction. L’un des engins de chantier importé par le jeune homme et qui a été soupçonné de contenir de la drogue a été examiné minutieusement jeudi, en pure perte.

Les meilleurs amis

Grands amateurs de courses de chevaux, Navin Kistnah et Shahebzada Azaree sont amis intimes. Ils ont été aperçus ensemble aux courses et dans les différents casinos du pays. Ils misent gros, que ce soit aux courses ou au casino. Leurs noms a été associé au cheval Kilroy. Au sein de la Mauritius Turf Club (MTC) on souligne que Navin Kistnah n’est pas un copropriétaire, mais un membre honoraire.

« C’est à la demande d’un entraîneur que l’on affiche le nom d’une tierce personne comme propriétaire honoraire d’un cheval. On ignore qui a demandé de le faire dans ce cas précis », indique une source. Le cheval Jambamman a couru sous le nom de l’homme d’affaires l’année dernière, mais cette année, il a changé de propriétaire.

Shahebzada Azaree a patronné, l’année dernière, la deuxième course de la dernière journée, The Tiger Tropical Gloria Cup. Mais depuis que la police a saisi les 135 kgs d’héroïne il s’est fait discret. Il intéresse les autorités, car il a des liens de parenté avec Naseera Vavra, connue comme  la reine de Plaine Verte. Celle-ci est l’épouse de Siddick Islam, alias Ti Ner, qui a été condamné à 30 ans de prison, en 2007.

Les voyages des deux hommes passés au crible

La police tente d’établir un lien entre Navind Kistnah et Shahebzada Azaree, dans l’enquête sur la saisie de 135 kg d’héroïne. Si les deux hommes ont été souvent aperçus ensemble au Champ-de-Mars, les limiers de l’Adsu ont apporté un nouvel élément à l’enquête, en épluchant la liste des voyages effectués par les suspects. Si Geeanchand Dewdanee, âgé de 57 ans, a fait sept voyages à l’étranger de 2015 à 2017, par contre, les enquêteurs s’intéressent surtout à Navind Kistnah et Shahebzada Azaree.

Il s’avère que Navind Kistnah a quitté le sol mauricien à trois reprises depuis l’année dernière. En septembre 2016, il s’est rendu à Dubaï avant de rejoindre une autre destination. Il est rentré au pays 20 jours plus tard. Le 16 février 2017, le directeur de KUN Management International s’est rendu à Madagascar avant de rentrer le 20 février. Puis, le 8 mars 2017, il s’est rendu en Afrique du Sud.

L’autre personne soupçonnée dans cette enquête est Shahebzada Azaree. Connu dans les milieux hippiques, ce businessman a effectué neuf voyages depuis 2012. Mais les enquêteurs s’intéressent à son déplacement à Dubaï, en septembre 2016. Hasard ou coïncidence, lors de ce déplacement, Navind Kistnah était sur le même vol. Si ce dernier a regagné le pays fin septembre par contre, le propriétaire du ‘fast food’ est rentré à Maurice le 11 octobre 2016. Selon les recoupements, les deux hommes se sont rendus en Angleterre où ils ont assisté à un match de football, à Londres.

Le dernier déplacement à l’étranger de Shahebzada Azaree remonte au 12 janvier 2017. Il est rentré à Maurice le 6 février. Les hommes du DCP Choolun Bhojoo continuent d’assembler les pièces du puzzle, dans cette affaire.

Loading...

Comments

comments

Get more stuff like this
in your inbox

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.