Loading...

Flacq: Sachindev Coonjobeeharry , 38 An, Perdi Lavi Apre Ki Enn Blok Tonb Lo So Latet Dan So Plas Travay

Sachindev Coonjobeeharry (38 ans), cleaner chez Esquel Ltd à Flacq, était au travail, le mardi 2 mai, quand un officier de maintenance lui aurait par accident jeté une brique dessus. Blessé à la tête, cet habitant de Queen Victoria, Flacq, a été admis à l’unité de soins intensifs. Le jeudi 4 mai, il a rendu l’âme.

Sachindev Coonjobeeharry, Avinash pour ses proches, était sur son lieu de travail mardi. Il se trouvait sur la terrasse au rez-de-chaussée d’Esquel Ltd, à Flacq, le mardi 2 mai, quand à un certain moment, il est sorti. Au même moment, Ramdass V. (51 ans), officier de maintenance, qui était sur le toit du premier étage, jetait des briques.

La septième brique est tombée par accident sur Sachindev Coonjobeeharry. Grièvement blessé à la tête, l’agent d’entretien a été transporté à l’hôpital de Flacq, où il a été admis à l’unité de soins intensifs. Après deux jours, soit jeudi, il a poussé son dernier soupir. Il est mort des suites d’une fracture du crâne, selon le rapport d’autopsie.

Sur la terrasse

Ramdass V., l’officier de maintenance, a été arrêté par la police de Flacq. Il a expliqué les circonstances entourant cet accident. « Mo ti pe zet blok anba et Sachindev ti lor terass. Monn dir li si mo kapav zet blok ek li finn dir mwa mo kapav zete. Kan monn zete, enn kout li finn sorti lor terass ek blok-la finn tom lor li. » Après son interrogatoire, il a été traduit devant le tribunal de Flacq, où il a été provisoirement inculpé d’involuntary wounds and blows. Il a recouvré la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution. Il devrait de nouveau comparaître devant le tribunal de Flacq dans les jours qui suivent, où il risque d’être inculpé d’une nouvelle charge.

Les proches de Sachindev Coonjobeeharry ne cachent pas leur colère. Sa mère Ragini (62 ans) est en larmes après avoir perdu son fils dans des circonstances tragiques. « Mon fils travaillait comme agent d’entretien pour le compte de cette compagnie et ce n’était pas son travail de surveiller les lieux. Li finn fer travay ki pa pou li ek li finn perdi la vi. Je passe par des moments difficiles », dit-elle.

Cette mère dit, en sanglotant, se souvenir des derniers mots de son fils Avinash. « Mardi, avant de quitter la maison, il m’a dit qu’il allait rentrer tôt, car il devait partir au temple. Il jeunait pour le Sittirai Cavadee. Mais en début de soirée du mardi 2 mai, la police m’a informé que mon fils avait été blessé sur son lieu de travail et qu’il a été hospitalisé. Après deux jours, Avinash a rendu l’âme », se lamente Ragini.

Satish Dozekee, le HR Manager d’Esquel Limited de Flacq, explique au Défi Quotidien ce qui s’est passé. « Sachindev travaillait chez nous depuis quatre ans. Le jour fatidique, il a ouvert les dortoirs et il s’est rendu au rez-de-chaussée sur la terrasse où il surveillait les lieux, là où l’officier jetait des briques. Ofisier-la ti pe dimann si li korek pou zet blok ek Sachindev ti dir li kapav zete. On ignore pourquoi Sachindev est sorti de la terrasse. En fait, on jetait des briques pour les transférer vers un autre dortoir, où il y avait une accumulation d’eau. »

L’enquête policière se poursuit.

Loading...

Comments

comments

Get more stuff like this
in your inbox

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.