Loading...

Vallée-des-Prêtres: Zot Pou Soke Kan Zot Pou Kone Ki Lapolis Inn Trouve Kot Enn Couple

À la suite d’un appel téléphonique ayant trait à une dispute conjugale, la police d’Abercrombie est intervenue au domicile d’un couple à Vallée-des-Prêtres dans la soirée de samedi. Une femme de 53 ans a alerté la police, alléguant que son concubin, âgé de 60 ans, la brutalisait.
Elle affirme que ce dernier l’aurait tabassée, car il n’aurait pas supporté le fait qu’elle lui passe des remarques devant des invités à leur domicile.

« Mo misie finn bat mwa. Get ki li gard dan lakaz. Sa ti dan larmwar », aurait-elle lancé aux policiers à un moment donné, en leur montrant une boîte en plastique de couleur rouge. En l’examinant, les policiers ont découvert 22 balles de 17 mm et 18 balles de 28 mm.

Selon la quinquagénaire, ces munitions appartiennent à son concubin. Les policiers ont immédiatement mis les balles sous scellés. La plaignante a été conduite au poste de police d’Abercrombie pour y être interrogée.

Le concubin n’était pas présent quand la police est intervenue. Il a été interpellé un peu plus tard dans la nuit pour fournir une explication sur la provenance des munitions trouvées chez lui. Il a nié être le propriétaire des balles.

Peu après, la police a procédé à une fouille du domicile du couple. Mais aucune arme à feu n’a été découverte. Après avoir été interrogé, le sexagénaire n’a pas été arrêté. La police d’Abercrombie a ouvert une enquête pour déterminer la provenance des balles.

Jointe au téléphone, la plaignante dit être fréquemment victime de violence conjugale. Elle a admis avoir voulu se venger. Elle a sollicité l’aide de la police et elle en aurait profité pour leur montrer les balles. Craignant d’être de nouveau agressée par son concubin, elle compte entamer des démarches afin de bénéficier d’un ordre de protection.

Loading...

Comments

comments