Loading...

La mère meurt en accouchant de son septième enfant… Mais pendant les funérailles, un miracle se produit

Emilie Larter, une britannique de 22 ans, venait de terminer son diplôme d’enseignement et voulait voir le monde. Elle s’est portée volontaire pour aller dans un orphelinat en Ouganda. Après ses deux mois là-bas, sa vie a changé à jamais.

Un jeune nouveau-né venait de perdre sa mère. Emilie et ses collègues ont roulé jusqu’au village isolé de Butayaga. En arrivant là-bas, les funérailles étaient en cours. Personne ne prenant soin des sept enfants, ils ont été confiés à l’orphelinat. Emilie, elle, est tombée en amour avec ce petit garçon nommé Adam.

Tous les jours, elle s’occupait de cet enfant, le nourrissant, changeant ses couches, le réconfortant la nuit. Même si elle est à l’aise avec les enfants, elle n’avait aucune expérience avec les nourrissons et a souvent demandé conseil à sa mère, au téléphone. Les conditions rustiques du village ont rendu bien difficile cette tâche.

Elle a toutefois dû rentrer au Royaume-Uni pour la cérémonie de remise de diplômes, mais est retournée en Ouganda quelques semaines plus tard.

Manquant d’argent, elle a dû quitter le pays 5 mois plus tard. L’année suivante, elle a travaillé dur afin d’amasser assez d’argent pour essayer d’adopter le petit garçon. Elle est retournée en Ouganda où elle a travaillé comme enseignante et rompu avec son petit ami, ne pouvant imaginer la vie sans le petit Adam.

En raison de compressions budgétaires, elle a perdu son emploi, or, elle a gagné beaucoup de soutien afin d’adopter Adam. Déjà plus de 27 000 euros ont été amassés pour qu’elle devienne légalement la maman du petit garçon.

Loading...

Comments

comments

Get more stuff like this
in your inbox

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.