Loading...

[Video] Brutalité policière alléguée: Ashok Makarchand porte plainte au CCID contre trois policiers du poste de Camp De Masque

Cet habitant de Saint-Julien souffre d’un handicap physique. Il dit avoir été victime de brutalités policières le 2 juillet dernier à Petite-Cabane, Camp-de-Masque.

Ashok Makarchand s’est rendu, ce matin, au Central CID pour porter plainte contre les trois policiers qui l’avaient agressé.

Accompagnée de ses hommes de loi, Mes Poushpal Maunick et Baavish Bhikoo, la victime de 44 ans et handicapée, a déposé plainte à la Central CID ce matin contre trois officiers du poste de police de Camp De Masque. Il soutient avoir été malmené devant la maison de sa belle-mère. Et a reçu des soins à l’hôpital de Flacq.

Video:

A son retour de l’hôpital, il constate que les trois policiers l’attendaient. Il a été malmené une fois de plus. Et il a été arrêté avant d’être traduit en cour sous une charge d’assaulting police. Il a dû fournir une caution de Rs 5 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 10 000.

Le plaignant affirme qu’il dit la vérité, et c’est la police qui est en train de mentir.

Sollicité, l’inspecteur Shiva Coothen du Police Press Office, avance qu’Ashok Makarchand aurait tenu des propos «désobligeants» à l’égard des policiers en question.

Vous pouvez visionner la vidéo de cet incident et la déclaration d’Ashok Makarchand sur Top Tv et Top Fm Mauritius.

Loading...

Comments

comments

Get more stuff like this
in your inbox

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.