Loading...

[Video] Meurtre Dan Flacq: Veer, 11 An “Mo Papa Inn Rant Par Lafenet Ek Linn Kasiet”

Mala finn orifie kan linn rant dan lasam so tifi Anju. Li ti dan enn lamar disan tandi ki so zann, so linz ti ena tass disan ek li ti asize trankil lo rebor lili ek li ti pe fum enn sigaret.

« To finn touy mo tifi», hurle-t-elle. Sudhir Somrah (37 ans) d’un calme déconcertant rétorque : « Sa tigit. Si mo capav mo re dechire li enkor». C’est là que Mala aperçoit un couteau couvert de sang sur le lit.

Craignant que son gendre ne joigne le geste à la parole, elle se saisit du couteau. Elle ne sait pas encore que Sudhir Somrah, après avoir commis cet acte ignoble, s’était infligé un coup au niveau du ventre pour mettre un terme à ses jours.

Video:

Que s’est-il passé quelques minutes plus tôt. Mala se trouvait à son domicile lorsque ses quatre petits-enfants ont accouru chez elle pour lui informer que leur père a agressé leur mère avec un couteau de cuisine.

Veer, 11 ans, l’aîné nous raconte que son père était venu leur rendre visite durant l’absence de leur mère. « Mo ser ti dir li ale asté gato. Nou ti krwar li finn ale. Li finn sorti mais li finn pass par la fenet li finn atann nou mama dan lasam».

Vidya Kowlessur, l’oncle de la victime n’en revient toujours pas. Il nous relate que sa nièce qui avait obtenu une «protection order» s’était installée avec ses quatre enfants âgés entre 4 et 11 ans à Flacq en février 2016. Sa femme, ayant porté plainte contre lui pour violence conjugale, Sudhir a passé une semaine en détention.

C’est pourquoi Anju a aménagé dans une nouvelle maison située à quelques mètres de sa mère. Mais Sushir ne supportant pas d’avoir passé une semaine derrière les barreaux, a voulu se venger en donnant à sa femme une bonne correction. Vidya Kowlessur, toujours sous l’effet du choc, n’en revient toujours pas. « Letan li fini touy so fam, li kass enn poz li fime enn cigaret».

Loading...

Comments

comments